Art to Play 2015, de l’excitation à la déception

Art to Play est un salon nantais dédié à la pop culture: l’univers game & geek, les mangas, le cosplay, la bonne humeur et les free hugs. C’est avec impatience que je l’attendais, et cette 5ème édition m’a fait l’effet d’une douche froide. La cause? Une fréquentation en hausse, et une gestion de l’espace et des spectateur plus qu’amateur. Je m’explique.

Fort de son succès 2014, Art to Play s’est pourtant étendu en monopolisant le sous-sol du Hall de la Beaujoire, soit 11 000m² en tout. Et pourtant… Que trouve-t-on au sous-sol? Quelques petits stands et un terrain de Quidditch qui ne remplissent pas la moitié de la surface au sol, alors que dans le Hall principal les invités, les exposants, les artistes, les animations photos et karaokés, sont empilés les uns sur les autres, et écrasent ainsi l’espace devant la grande scène, zone principale d’activités avec notamment des interventions attendues (Marcus, Mathieu Sommet), des concerts et bien sûr le très apprécié concours de Cosplay. Cet afflux massif de passionnés se transforme en foule dense et étouffante : les allées étaient impraticables, accéder à un stand était une épreuve pour votre patience et bien évidemment, s’approcher de la scène relevait du défi.Art to Play Lego et Roseraie 036

Nous avons pu entr’apercevoir Mathieu Sommet, sur la pointe des pieds et entre 2 têtes ; malheureusement, il n’en n’a pas été de même pour le cosplay. Fiers de nous, nous avions pu nous faufiller jusqu’à 2 mètres de la scène, près des caisses blanches installées en tant que « bancs » devant la scène. Alors que nous étions assis en attendant tranquillement le spectacle, un des organisateurs est monté sur scène pour nous demander de nous lever, et voici son explication: « Quand vous êtes tous assis vous prenez trop de place, mettez-vous debout pour que tout le monde se serre et puisse s’approcher pour voir ». Cette personne ne s’est manifestement jamais retrouvé debout au milieu d’une foule: en quoi être tous debout nous permettrai de mieux voir qu’en étant assis? Je cherche encore la réponse, car le résultat fut sans appel: les quelques têtes devant moi m’ont gâché la vision et le spectacle. Les nombreux enfants au sein de la foule n’ont bien entendu rien vu, et que dire de ce petit garçon en fauteuil roulant devant nous? Lorsque tout le monde était assis, il voyait la scène. Une fois tout le monde debout, il n’y voyait plus rien, et a du se résoudre à quitter l’endroit, puisque le spectacle ne lui était pas accessible. Son père avait les larmes aux yeux.

Alors, mesdames et messieurs « gentils organisateurs » comme vous vous auto-nommez, si vous me lisez, je vous encourage fortement à essayer de prendre soin de vos spectateurs et à ne pas renier les personnes en situation de handicap, car voyez-vous, tout le monde ne pouvait pas « se lever », tout le monde ne supporte pas la foule dense, et tous les dos ne supportent pas la situation debout et statique pendant une heure. Nous n’avons pas vu les spectacles, je n’ai pris qu’une seule photo des cosplayeurs, j’avais extrêmement mal au dos et j’ai finalement passé une bien mauvaise après-midi. Miser sur la quantité c’est bien, faire dans la qualité c’est mieux.
Art to Play 2015 Nanakie

Nous avons quand même pu approcher certains exposants, admirant notamment ces jolis mobiles origamis, et la précision et la délicatesse des Warhamers, un univers qui ne m’est pas familier mais qui a le don de m’épater.Art to Play 2015 Nanakie Art to Play 2015 Nanakie Warhammer

Comme chaque année, il y avait des animations: une initiation au combat au sabre laser assez rigolote, des tests d’air soft et des matches de Quidditch (où nous avons pu admirer les talents de Mario & Luigi sur un « balai volant »).Art to Play 2015 Nanakie

Promo du Star Wars 7 oblige, l’ami Dark Vador est venu avec 2 acolytes se plier à une séance photo (un poste sûrement épuisant à la fin du weekend!). On pouvait aussi y croise nombre de vedettes de l’univers geek, le rigolo Mathieu Sommet et l’indéboulonnable Marcus en tête.Art to Play 2015 Nanakie Star Wars Art to Play 2015 Nanakie Star Wars Vador

Il est à noter que le collectif Art to Play a eu le bon réflexe de proposer un questionnaire de satisfaction où chaque spectateur peut exposer ses plaintes et émettre des solutions pour améliorer le salon. Voilà une très bonne idée. Si vous souhaitez y répondre, c’est par ici: http://my.efm.me/m1/itw/answer/s/x5acq6oif1/k/wq1sb7wq7e. Personnelement j’ai proposé l’idée d’une retransmission de la scène sur grand écran, ça serai un confort indiscutable. Et pourquoi pas bien plus de place devant la scène, et bien plus de bancs pour que tout le monde s’assoit comme les autres années?

Je vous laisse avec mes photos les plus réussies, finalement, celles prises sur notre chemin du retour à la Roseraie et le long de l’Erdre, en pleine Golden Hour : un délice!2015 Novembre Roseraie Erdre Nantes Nanakie (1) 2015 Novembre Roseraie Erdre Nantes Nanakie (2) 2015 Novembre Roseraie Erdre Nantes Nanakie (3) 2015 Novembre Roseraie Erdre Nantes Nanakie (4) 2015 Novembre Roseraie Erdre Nantes Nanakie (5) 2015 Novembre Roseraie Erdre Nantes Nanakie (6) 2015 Novembre Roseraie Erdre Nantes Nanakie (7) 2015 Novembre Roseraie Erdre Nantes Nanakie (8)

Un commentaire sur “Art to Play 2015, de l’excitation à la déception

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s