De l’art de ne rien faire le dimanche (et de ne pas culpabiliser)

Je reprend le blog avec beaucoooooooup de douceur! Malgré la baisse significative des températures et le raccourcissement pour le moins déprimant des heures d’ensoleillement, avec les années j’apprécie l’automne de plus en plus. Déjà pour ses magnifiques couleurs, ce rouge feu, cet orange flamboyant, ces jaunes et ocres timides, et le peu de vert qui perdure envers et contre tous! Ensuite parce que le froid qui s’installe nous pousse à ralentir le rythme des sorties, des barbecues et des apéros sans fin, et ce n’est pas plus mal car après l’été je ressens souvent le grand besoin de me reposer et me ressourcer.

Et pourquoi devrait-on tenir ce rythme de vie à 100 à l’heure toute l’année? En France, l’art de rester chez soi sans rien de prévu en particulier n’est perçu que comme un manque de dynamisme et de sociabilité! Ta vie est vide de sens si tu n’es pas de sortie au moins une fois par semaine! Je déplore cette vision qui nous pousse parfois bien malgré nous, à faire mille choses sans vraiment les faire bien, à courir partout en perdant le sens du mot profiter, à accumuler les expériences sans en garder de souvenirs, finalement. Alors qu’un weekend tranquille, un dimanche au programme vide, ça a souvent du bon!

Prendre soin de son cocon
Parce qu’on est voués à y passer beaucoup de temps ces prochains mois, j’aime remettre de l’ordre dans notre chez-nous, aménager une pièce « en mieux », acheter ce nouveau meuble dont on parle depuis des lustres, les monter et l’admirer pendant des heures avec ce sourire satisfait qui ne me quitte pas. Comme un ours qui prépare sa taverne pour hiberner, je prépare notre nid à être le plus douillet possible!!

2016-10-10-maison-1
mes rideaux Leroy Merlin que j’adore !

Manger régressif
J’aime particulièrement ce qu’une camarade de promo appelait « petit-déjeuner le dimanche soir ». Manger exclusivement sucré: chocolat chaud, pancakes ou crêpes, gâteau tout chaud qui vient d’être préparé et sort du four, jus de fruits frais ou smoothies juste mixé… Quel bonheur! Je me sens comme une enfant!

2016-10-10-maison-2
je commence tout juste!

Glander, tout simplement
Finir ce FF-IX commencé il y a un mois, lire ce roman de Gilles Legardinier dont on ne m’a dit que du bien, jouer avec notre chatoune (et l’embêter un peu alors qu’elle dormais, j’avoue), remettre en playlist ces vieux albums qu’on n’écoute plus depuis quelques années, admirer depuis la baie vitrée la nature poursuivre sa vie dans notre jardin… Que de petits bonheurs dont il est si plaisant de profiter, et c’est pour ça aussi que le dimanche fut créé non?!

jeux video et consoles 005
y’a de quoi faire!

Finalement…
Sortir, découvrir, rencontrer, voir ses amis ou sa famille, c’est formidable bien sûr… Mais rester en autarcie avec son amoureux, profiter de ce nid d’amour que l’on construit chaque jour un peu plus à notre image, n’avoir et ne donner de nouvelles à personne, ne pas mettre le nez dehors, ne même pas s’habiller, vivre comme des enfants durant 24heures, loin du monde et de sa cacophonie, loin des regards, vivre comme si le temps s’était suspendu… C’est un véritable bonheur que je savoure avec un plaisir sans limites parce qu’il est rare, mais c’est ce qui en fait un dimanche fort précieux!

Et toi, prends-tu le temps de ne rien faire?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s