Une vie de hippies

L’autre week-end, j’ai réalisé que l’on était peut-être (sûrement) en léger décalage avec beaucoup de parents. Au milieu d’une trentaine de personnes, dont 4 autres couples parentaux, nous avons surpris. Alors, pour rire et pour reprendre les propos d’une chère amie très très (très) cool, je nous ai auto-qualifiée de « parents hippies » ! Florilège, tout en légèreté, des points qui ont l’air de surprendre 😊 .

Ma fille n’a pas de chaussures. Ni de chaussons. On nous en a offert et donné, pourtant, mais après conseils de l’ostéo, de mon frangin kiné et renseignements pris sur l’évolution motrice du bébé, nous sommes devenus adeptes du pied nu. Alors, elle n’a jamais rien porté à ses pieds. Tout au plus, des chaussettes (qu’elle ne tenait pas, d’ailleurs). Mais depuis la belle saison, elle est pieds nus en toutes circonstances! Sable, cailloux, dalles, béton… Et ça, ça surprend, voire ça heurte. Mais quand est ce que vous lui achèterez des chaussures ? Ben, on ne sait pas. Mais tant qu’elle ne marche pas et qu’il fait beau, on ne se pose même pas la question, en fait. (et puis, il faut rendre honneur au nom du blog !).

Elle dort quand ? Quand elle en a envie. Comprenez: quand elle a sommeil (et non pas, quand elle le décide !). On n’impose pas d’heures fixes : de part la présence de son papa à la maison, Ty’Pêche n’a pas d’horaires à respecter. Elle se lève quand elle le souhaite, elle sieste quand elle en a besoin. Rien n’est inscrit, aucun jour ne se ressemble. D’aucuns nous verraient comme les esclaves du rythme de notre fille. On voit plutôt ça comme du respect, puisqu’on a la chance de pouvoir le lui permettre.Malheureusement, à la rentrée, ce doux rythme va devoir changer…

1 an d’allaitement. C’est complètement dingue, aurai-je cru en arriver là un jour ? Et pour l’entourage, c’est parfois abracadabrantesque. Plus ma fille grandit, plus les gens sont circonspects. Et quand est-ce que j’arrêterai? Aucune idée. Je ne sais pas pourquoi les gens s’inquiètent tellement de la date de fin de notre allaitement. Nous, on voit que ça nous va toujours à tous les 3, alors on poursuit. Bon, j’ai quand même prévu de mettre le holà à son entrée en fac, Nanmého.

On ne s’est toujours pas séparé de son cosy. Oui, elle y entre encore. Oui, ses jambes sont repliées. Et alors ? Quand nous adultes, on s’assoit en voiture, nos jambes sont pliées non ? Oui, elle est toujours installée dos à la route. Ce n’est triste que pour notre imagination: ma fille ne s’en plaint absolument pas, elle nous voit dans son miroir, elle babille et joue avec ses jouets qui pendouillent, elle regarde par la fenêtre, elle dort. Quand il y a quelqu’un à l’arrière à côté d’elle, ça l’excite et elle s’énerve de ne pas pouvoir aller dans les bras. En dos route, elle fait sa vie calmement. Et elle est 5 fois plus en sécurité que nous, face à la route. (Viens faire un tour dans la communauté Sécurange si tu t’interroge sur la sécurité en voiture de nos enfants 😉 ).

On dirige la diversification à notre sauce (haha). On a commencé à 5 mois, à cause d’une histoire de crèche plus que par conviction (les recommandations internationales disent 6 mois pleins, les pédiatres français ont tendance à dire 4 mois, allez savoir pourquoi). Bingo, Ty’Pêche n’était pas vraiment prête et ne s’est pas intéressée à la nourriture pendant de longues semaines. C’était la croix et la bannière pour lui faire manger ne serait-ce que 50 grammes. Au bout d’un moment, au diable les tableaux de div et les programmes d’introduction des aliments. J’ai fais mes purées et compotes comme j’en avait envie, selon ses quantités à elle. Et on a lâché du leste. Parfois même on sautait des repas, c’était lait et c’est tout. Puis un jour, mademoiselle a commencé à bien manger. À manger plus. Puis même à réclamer. Et parfois à refuser. Côté alimentaire, on ne suit que notre instinct et on ne la force jamais. Elle ne finit pas sa purée? Pas grave. Elle ne veut pas de goûter? Pas grave. Parfois elle passe plusieurs jours sans protéines. Et elle n’a pas d’heures fixes pour manger. En fait, du moment qu’elle boive son lait avec appétit, on est content. Et vu sa tonicité, son éveil et ses bourrelets, on se dit qu’on n’a pas à s’affoler, tout va bien !

Je ne parlerai pas une nouvelle fois de notre « manie » bien étrange d’encore porter bébé et délaisser régulièrement la poussette (cf cet article ) , ni de celle de refuser de laisser bébé pleurer pour s’endormir (ici et ). Et je m’étendrai dans un futur article, sur notre décision la plus dingue (dans pleins de sens) : un Papa au foyer pour Ty’Pêche … bientôt 😉 .

Alors, voilà comment on tente, tant bien que mal et avec nos convictions toutes nouvelles, de mener l’éducation que nous convient … et encore, on ne pratique ni le cododo, ni la DME, ni la HNI ! Ouf, nous ne sommes pas encore totalement des extras-terrestres (😁). Mais alors, ce mode de vie que l’on a mit en place petit à petit sans s’en rendre compte, et sans s’interroger à son propos, il parait si hippie que cela ? Je n’en avais pas l’impression avant que l’on nous le souligne innocemment à cette soirée-là… mais peut-être que si, après tout ! Et puis, ‘sont mignons et gentils, les hippies 😀 (cliché ?).

Et vous, qu’avez-vous fait qui aie pu surprendre, interroger, faire parler les gens ?

8 commentaires sur “Une vie de hippies

  1. Je vois que nous avons beaucoup de points commun 😛 dont l’allaitement (ma fille est de fin mai 2017), le portage, bébé pieds nus dedans comme dehors… Pour la génération de nos parents il me semble que le plus dur à accepter est la motricité libre ; laisser bébé déambuler au sol cela ne se fait pas car trop sale ou trop dangeureux 🤔… L’allaitement génère aussi quelques remarques mais à 14 mois les tétées sont « rares » (6 ou 7) et surtout rapides !

    J'aime

    1. On me demande pas mal si j’ai mis ma fille en Youpala, c’était tellement populaire il y a 30 ans … euh comment dire, ça me hérisse le poil !! Non c’est par terre et roule ma poule … 😁 bon en général, l’argumentation est limpide donc les gens approuvent finalement 😉

      L’allaitement ça reste une bizarrerie passé les 6 mois , on me regarde avec des yeux ronds ! (« Et en plus elle a des dents  » eeeh oui mais on gère, on gère 😁 )

      J'aime

  2. On n’a jamais été vus comme des hippies, et pourtant, on a des ressemblances! Ma fille n’a jamais porté ni chaussures ni chaussons jusqu’à la marche. Maintenant, elle a des chaussures en extérieur mais toujours rien en intérieur! Elle a été dans son cosy jusqu’à 13 mois (merci le bébé format XS) et elle voyage dans des sièges dos route recommandés sur Securange, dans nos deux voitures. Elle a longtemps dormi quand elle le souhaitait, maintenant aussi mais c’est un rythme régulier. Je suis juste moins souple sur la nourriture car elle a un trouble de l’oralité qui la rend très difficile à nourrir et elle est de petit poids.

    J'aime

    1. Et tu ne vis pas dans une yourte au fond des bois ? 😁

      Bien entendu le terme « hippie » est utilisé dans le sens « cliché » et non de le vrai moov hippie 😊

      Je ne connais pas en détails les troubles de l’oralité , mais en effet dès qu’il s’agit d’un petit soucis de santé la vigilence est de mise, c’est normal !

      J'aime

  3. Oh ben on est hippie aussi 😂!
    Pareil, le cosy va jusqu’à 13kg donc comme ses soeurs elle y restera sans doute encore presque 1 an, les chaussures c’est que pour dehors vu qu’elle marche mais bon j’oublie encore parfois ! Et elle ne supporte rien à la maison, les repas c’est comme ça nous arrange, certains jours pas de compotes, d’autres jours elle refuse les petits pots et ne mange qu’une banane, du pain… et du lait maternel à volonté !
    Le sommeil c’est plus compliqué car le matin je me lève pour l’école ou le travail et comme on pratique le cododo, ça la réveillee souvent… portage of course, tous les jours en sling à l’école et souvent ailleurs… elle ne s’endort qu’à bras ou au sein (a 13 mois)… pas de remarques à part pour l’allaitement qui commence à s’éterniser pour certaines personnes de ma famille mais je n’y prête pas attention ! C’est ma 3ème donc j’estime vraiment mieux savoir ce qui est bon pour elle (et oui vu mon manque de confiance en moi il m’en a fallu 3 pour oser m’affirmer…)

    J'aime

    1. Hihihi ça ne m’étonnes pas de toi 😉
      Oh oui les gens ont toujours « besoin » de donner leur avis 😑 et ce n’est pas facile de s’affirmer face aux vieilles habitudes et croyances !

      J'aime

  4. En commençant l’article, je croyais que ta puce marchait dehors sur les trottoirs pieds nus (en slalomant entre les crottes :-p) !
    On a adopté pas mal de tes façons de faire dans notre famille.

    Pour le sommeil, je t’avoue que je ne pensais même pas qu’on pouvait forcer un bébé à dormir quand il est l’heure (je visualise le concept de coucher un gamin de 6 ans à 20h pour qu’il soit en forme pour l’école même si je ne suis pas sure que ca marche toujours) mais sur un bébé ?!!
    Pour les repas, les études communiquées aux jeunes parents en Suède disent qu’il faudrait que les bébés diversifient la nourriture des 4 mois au maximum tout en gardant le lait comme principal source d’alimentation. En simplifiant, pour limiter les allergies, il faut leur faire goûter de tout le plutôt possible mais en quantité minime. Va expliquer aux grands parents que les crustacés, les noix… c’est dès 4 mois ! Et passer un an, la technique pour les repas consiste à proposer au bébé tout ce qu’il est sensé manger d’après nous. Il mange ce qu’il veut, dans les quantité qu’il veut mais à part nouvel aliment qu’il ne pourrait pas aimer on ne change pas son repas. Comme ca il régule son appétit mais ne se concentre pas uniquement sur le dessert ou la viande. L’idée m’a plu et visiblement ca plait à notre choupinou.

    Le portage restera un petit regret tout comme les câlins au lit à 3 car bébé remue trop er refuse d’être porté ou de rester dans notre lit plus de 10 secondes.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s