Tu as 18 mois

« 18 mois. Elle a 18 mois. Elle est à autant de temps de son premier anniversaire que de ses 2 ans. A égale distance entre sa naissance et son entrée à l’école ».

Ma Chéri, mon bébé, ma toute petite. Ma mini pouce, ma bernique, ma glue. Mon petit coeur, ma poulette, mon petit monstre. Te voilà bien grande.

A 18 mois, tu maîtrises parfaitement la marche, et quasi la course. Tu te précipites sans cesse, rien ne va assez vite. Les trébuches et chutes ne te sont d’ailleurs pas étrangères ! Tu te débrouilles parfaitement bien pour marcher en extérieur également, et sur de belles distances : 300 mètres d’un coup ne te font pas peur !


Tu baragouines toujours dans ce langage qui est le tiens : bavarde, mais peu de vocabulaire « français » au final. Tu sais dire Papa, Maman, bébé, caca, dodo, doudou, aboué (tombé), assi (merci), coucou, awa (au revoir), il-é-là, néné (nez), bwa (boire), mam (manger), a-pu, alla (voilà), hop, et bien entendu, NON ! Mais celui que tu prononces avec le coeur, c’est bien le mot « tétééééé » ! Tu te mets aussi à signer de plus en plus, voilà qui m’étonnes, mais j’en suis ravie ! Peu importe, tu sais parfaitement te faire comprendre en nous prenant la main et nous menant à tes fins !
Tu développes ta motricité plus fine : attraper les petites choses, empiler les cubes ou les Duplo, placer les couverts dans les trous du panier du lave-vaisselle, les ranger dans les cases du tiroir, enfiler des grosses perles en bois… J’aime te concocter des exercices avec les objets du quotidien, et cela te ravie ! Ta petite mine concentrée est à croquer ! Tu aimes aussi transvaser mais ce n’est pas encore une réussite : très souvent, tout tombe à côté !


Tu imites absolument tout ce que nous faisons, et je suis en totale admiration de tes capacités ! Quelle évolution à vitesse folle ! Je prends soin de te montrer mes faits et gestes et tu te régales d’observation du haut de ton marchepied, et petit bonheur pour moi : Papa vient d’achever ta tour d’observation !
Tu connais tes vêtements, et essaies d’enfiler chaussettes, pantalons et chaussures … mais les élastiques sont de véritables obstacles pour l’instant ! En revanche, pour enfiler les culottes de ta maman par la tête, le succès est au rendez-vous (et la rigolade aussi) !
Tu repères de plus en plus de parties de ton corps : nez, oreilles, dents, mains, ventre, dos, fesses, genoux et pieds. Étrangement, les « yeux » restent un élément que tu ne retiens pas ! Tu reconnais aussi pas mal d’animaux et imite le cri de quelques uns : mouton, chien, lion, poule !
Tu manges officiellement comme nous, après des mois de guerre de repas. Comme je regrette de ne pas avoir compris plus tôt que ces purées te dégoûtait ! Tu es toujours du genre « picorette » mais c’est avec plaisir que ton assiette ressemble à la notre, et tu ponctues tes repas de « Mmmm » qui enchantent mes oreilles ! Tes saveurs favorites sont le chocolat, le fromage (tout type) et l’épinard !

quel plaisir de piocher dans les pots de Papa et Maman !

Les nuits sont aléatoires. Tu peux enchaîner 15 jours de sommeil tranquille, à 1 voire 0 réveil sur tes 10 heures de dodo, puis patatras ! Reviens l’angoisse nocturne et ses 4 réveils à rallonge qui nous font replonger dans les méandres de la fatigue.

Mis à part une rhinite chronique, tu n’es quasiment jamais malade, alors nous touchons du bois. Tu as eu la roséole à tes 6 mois, et le pied-main-bouche le mois dernier. Jamais d’otite, de gastro ou de syndrome grippal à déclarer. Ouf.! En revanche, les poussées dentaires sont terribles avec le combo érythème fessier-fièvre-rhume à chaque dent ! Et tu n’en a que 10 … on n’est pas au bout de nos peines, ma pauvre !

On voit les prémisses du fameux « Terrible two », plus joliment nommé « phase de l’affirmation de soi » (je préfère ces termes-là d’ailleurs). De peu, lorsque quelque chose que l’on dit, ou que l’on t’interdit, ne te plaît pas, tu entres parfois dans une colère noire ! Ces tempêtes émotionnelles sont impressionnantes, ton Papa a peur d’un gros caractère mais moi, je crois juste que c’est un signe de bon développement psychique 🙂 même si ce n’est pas toujours évident de savoir comment se comporter face à cela ! En général, en gros câlin permet de consoler les larmes de crocodile, et remplir le réservoir d’amour de toute la famille ♥ .

et 18 mois d’allaitement ♥

Ma Chérie, mon bébé, mon petit coeur … Tu es maintenant une petite fille. Tu reconnais d’ailleurs les bébés dans la rue, et ne te reconnais pas toi-même lorsque je t’appelle encore « mon bébé ». Il va falloir que je quitte ces mots, car de bébé, il nous reste de merveilleux souvenirs, mais qui appartiennent désormais au passé. En revanche, ce qui est commun au passé, au présent, et le sera tout autant dans le futur, c’est la puissance et la douceur avec laquelle je t’aime, ma fille ♥ .

9 commentaires sur “Tu as 18 mois

  1. Magnifique ! J’en ai eu les larmes aux yeux…
    Évidemment j’ai fait le lien avec ma fille… mon bébé… bon j’attends les deux ans pour m’empêcher de l’appeler comme ça !
    La mienne non plus ne sait pas pointer ses yeux… et se jette par terre quand elle est dans la frustration !
    Quand au mot tétée, c’est aussi son cri du coeur, n’importe où et n’importe quand !!
    Et je vois que ta fille dort mieux, bravo !

    J'aime

    1. Merci !
      Dis donc elles se ressemblent ! Elles n’avaient pas la même date DPA pour rien ces deux-là 😉
      Toujours allaitée chez toi aussi ! C’est beau ♥ !!
      Et chez vous, comment se passent les nuits ?

      J'aime

  2. C’est une belle déclaration d’amour, toute douce et pleine de tendresse !
    PS : j’ai aussi acheté le marche pied pour faire la tour d’observation mais finalement j’ai pas eu le temps du coup on l’utilise tel quel… je ne sais pas si je suis une mauvaise mère mais en tout cas il n’est jamais tombé (par pitié, n’appelle pas les services sociaux) !

    J'aime

    1. J’ai utilisé le marchepied pendant 6 mois avant que mon homme ne termine la tour ! (J’ai mesuré et scié, il a vissé). Mais elle a faillit tomber pleins de fois, elle se penche beaucoup !
      Je ne trouve pas cela choquant, surtout si ton Ptit Lu a le sens de l’équilibre (ou la prudence) (ou la notion de vide) et puis il n’est pas trop tard si t’es toujours motivée 😉 elle peut servir longtemps je pense !

      J'aime

  3. Très bel article 🌹.
    Effectivement on ressent toute la fierté que tu éprouves pour ta fille et à travers c’est toutes les mamans qui voient leur enfant.
    Ma fille ne mange pas d’épinard 🤣, non vraiment ce serait trop lui demander ! Par contre le chocolat et le fromage, aucun problème !!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s