SMAM Semaine de l’Allaitement 2019 : l’allaitement nourrit la confiance des parents !

Ce 13 Octobre s’ouvrait la SMAM 2019 : nommée Semaine Mondiale de l’Allaitement maternel, il s’agit en fait d’un évènement « que » français (la date officielle de la SMAM étant en Aout). J’adore le thème de cette année : l’allaitement nourrit la confiance des parents, c’est leur force !

Justement, je vais vous parler de combien cet allaitement de ma fille m’a donné confiance en moi, en nous !

Parce que devenir mère (parent) est un tsunami de responsabilité, et donc de peurs, qui peut vite nous accabler, la confiance n’est pas évidente à cultiver dans le monde de la parentalité. J’avais quelques maigres connaissances, beaucoup d’apriori et une pincée d’inconscience quand Ty’Pêche est née.

Étonnement, je ne me posais pas milles questions sur l’allaitement. Oui j’allais l’allaiter, oui j’étais informée, non je ne savais pas jusqu’à quand. Passèrent 1 semaine, 3 semaines, 1 mois, 3 mois, 6 mois, 1 ans, 2 ans… nous voilà à 27 mois ! Ce temps a filé à vive allure, et j’ai pas vraiment connu de déboires dans notre allaitement. Cela a certainement participé à construire des bases de confiance bien solides.

Je connaissais très peu de mam’allaitantes : aucune dans ma famille ; je n’ai pas d’amie maman ; quelques collègues qui avaient allaités jusqu’à la reprise, 3 d’entre elles qui avaient tire-allaiter jusqu’à 1 an voire plus. J’avais donc peu de possibilité d’entre-aide, mais je savais également que les probables multiples conseils que j’entendrai n’auraient que peu de valeurs par rapport à l’expérience que je me forgerais. Je dis cela car en effet j’ai entendu pas mal d’informations qui auraient pu me mettre le doute, voire carrément me faire stopper l’aventure lactée, de la part de personnes n’ayant pas nourrit leurs enfants au sein… Je me sentais donc forte de mon expérience en cours et ne me laissa pas embarquer dans certains préjugés, hélas, profondément ancrés dans la société. Confiance +10

Je ne suis quand même pas restée seule avec mes boobs : je me suis entourée sur internet, par des groupes sélectionnés pour leur bienveillance et leur connaissance glanée chez des pionniers tels que la Leche League, la CoFam … des instances reconnues pour leur connaissance pointue et documentée. J’ai aussi eu la chance de rencontrer des copinautes allaitantes de longue date, qui m’ont soutenu jour et nuit lorsque j’en avais besoin. Confiance +25

Et c’est quand même l’une des clés d’un allaitement réussit : savoir s’entourer des bonnes personnes. Sélectionner les personnes ressources, et balayer les avis divergents, les on-dits, les préjugés, les préconçus de la société. Savoir s’entourer apporte aussi beaucoup de bonnes ondes et gonfle la confiance : lorsque les gens nous disent que oui on fait bien ; que si si Bébé va bien même s’il n’a prit que 60g cette semaine ; que l’on a assez de lait, il s’agit juste d’un pic de croissance … Toutes ces choses qui nous stresse, mais qui sont en fait une part normale (et méconnue) de l’évolution du bébé ! Confiance +50

J’ai eu la chance que Ty’Pêche sache téter sans problème, qu’elle ait une bonne prise au sein, qu’elle n’ait pas de freins restrictifs, d’avoir du lait à foison, un bon feeling avec le tire-lait… bref un allaitement comme un long fleuve tranquille ! Nous avons tout de même eu une pression à la maternité car ma fille ne reprenait pas assez vite à leur goût, la pente ascendante de la courbe de poids. Alors qu’on me parlait de lait artificiel « juste une fois pour lui faire prendre du poids » et que je pleurais à cette idée alors que mes seins débordaient d’or blanc, la confiance est passée dans le camp de mon Chéri qui a fait front pour qu’on laisse une journée de plus à notre puce : bingo, au soir du 3ème jour elle avait stagné (ouf, vraiment le minimum exigé !). Confiance +60

L’allaitement apprend aussi à faire confiance à son bébé, ce minuscule petit être qui n’est qu’instinct, on doit le laisser nous guider dans sa faim, ses envies, ses besoins en terme de quantité de lait, de durée, de nombre de tétées, de rythme d’alternance des seins … et simplement y répondre. Quel formidable exercice d’humilité que de mettre de côté notre soi-disant « supériorité » de parents, êtres savants et sachants, et laisser la nature et l’animal reprendre ses droits ! Et voir que cela fonctionne, oui bébé grandit, se développe, s’éveille au monde de façon tout à fait « normale » à notre plus grand plaisir ! Si cela ne nourrit pas la confiance de toute la famille :) ! Confiance +85

Enfin, l’allaitement m’a donné confiance en mon corps : dans la continuité de la formidable aventure de la grossesse, où je fus époustouflée d’observer mon corps créer et héberger une vie, la protéger et la mettre au monde : je constatais avec émerveillement que ce même corps nourrissait mon enfant, que durant ses premiers mois ma chair continuait de lui procurer la vie et la santé ! Fabriquer du lait, voir mes seins se gorger lorsque bébé s’éveille, voire même me réveiller une minute avant qu’elle ne réclame « comme par magie », savoir que ce lait a une composition différente selon le moment de la journée, selon que l’on soit en début ou fin de tétée, selon que ma fille soit en pleine forme ou malade, selon son âge … Quelle formidable mécanique dont nous a doté la nature ! Et tout cela, vient de moi ?! Wahou ! Confiance +100 !!!

Aujourd’hui je ne regrette bien évidemment pas notre aventure lactée : je suis confiante de ce qui nourrit encore beaucoup ma fille, que ce soit nutritionnellement ou affectivement. Quand je vois son besoin encore énorme de téter, je suis heureuse de pouvoir le lui proposer. J’ai eu un Chéri formidable qui m’a épaulé et soutenu tout le long du parcours, qui ne me met absolument aucune pression (ni pour complémenter, ni pour arrêter) et qui est super content que notre fille soit nourrie à la source. Nous doutons de pas mal de chose (moi surtout) mais certainement pas de ça. Indubitablement, l’allaitement de Ty’Pêche a nourrit notre confiance de parents !

Ces très jolies photos viennent de Visual Hunt 🤱

10 commentaires sur “SMAM Semaine de l’Allaitement 2019 : l’allaitement nourrit la confiance des parents !

  1. C’est drôle, j’ai publié un article assez proche du tien hier… Comme quoi cette SMAM nous inspire ! Je vais d’ailleurs aller de ce pas ajouter un lien vers ton billet à la fin du mien. Et bien entendu, comme souvent, je partage ton point de vu !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s