Nos outils de repérage dans le temps

Un article pratique pour vous présenter ce qu’on a mit en place, conjointement avec la rentrée scolaire, pour aider Ty’Pêche (3 ans) à se repérer dans le temps. En effet on sait que la notion de temps qui passe, de durée, de matin/midi/soir, d’hier et de demain, est difficile à matérialiser pour les enfants qui n’en ont pas la maturité cérébrale complète avant 7 ans (âge de l’apprentissage de la lecture de l’heure dans le programme scolaire français, d’ailleurs).
{Un article instructif chez Apprendre à éduquer}.

Avant la scolarisation, Ty’Pêche vivait au rythme de mon emploi du temps atypique (monde soignant avec horaires décalés et travail de weekend) et il était donc difficile de dessiner un emploi du temps précis, vu que je n’ai jamais le même rythme horaire.

Depuis Septembre, nous vivons au rythme scolaire avec une heure de réveil fixe 5 jours/ semaine, des journées standardisées (rituels à l’école, cantine, assez peu de périscolaire l’après-midi), et un horaire à peu près constant pour le coucher du soir. Afin de matérialiser ce rythme, de rendre visuels les week-ends (journée où étrangement, l’école est fermée), et de surfer sur l’apprentissage des jours, mois, saisons, j’ai mis en place 3 outils qui nous permettent d’ancrer la notion de temps et d’ouvrir beaucoup de discussions à ce sujet.

Se repérer dans l’année : la poutre du temps
Le premier truc, et pas des moindres, est l’impression et l‘affichage d’une poutre du temps. Je l’ai prise chez Famille Plume, elle est sobre et c’est parfait. J’ai juste repassé en foncé les jours sans école, donc les weekends, fériés et les vacances scolaires, car je les trouvais trop peu visibles. Une bande colorée au dessus de la frise donne le repérage des saisons. Le défi était de trouver un pan de mur assez long pour l’accueillir, ailleurs qu’au milieu de la salle de vie 😅 (je ne suis pas Valérie Damidot m’enfin quand même, j’ai un peu de goût !). Elle a donc élu domicile dans la chambre de Ty’Pêche, ce qui lui permet de coller sa gommette quotidienne dès le réveil (pour les matin où elle se réveille dans SON lit… of course… !). Car oui, nous l’agrémentons d’une mini gommette par jour, ce qui nous permet de réciter la date « Nous somme le lundi X Novembre, en Automne ». J’y ai inscrit des évènements de l’année (anniversaire, Noël…) qui permet aussi de visualiser la quantité de jours qui nous sépare de X chose, et le fait que jour après jour, nous nous en approchons. Je ne sais pas exactement dans quelle mesure ma fille arrive à comprendre la notion de temps qui passe, mais elle s’y familiarise car elle visualise très bien que « Le printemps c’est dans très longtemps », que l’anniversaire de Papa approche, que Halloween est passé car le chemin de gommette a dépassé cette case.

Se repérer dans la semaine : le planning
J’ai bricolé ce planning en voyant que ma fille était perdue entre les jours avec école, les mercredi où l’école n’était que le matin (c’est vrai que c’est compliqué à comprendre), certains mercredi avec Centre de Loisir et d’autres sans, les weekends… Ouch, c’est quand même tout un nouveau monde à saisir ! M’inspirant grandement du planning et des vignettes présentes dans le cahier d’exercice Ma Maternelle épanouie, j’ai tout bêtement imprimé et plastifié le semainier de chez Zygomatica (le plus sympa que j’ai trouvé), sur chaque jour j’ai collé une bandes autogrippantes ; en parallèle j’ai plastifié toutes les vignettes fournies dans le cahier de Maternelle précédemment cité, je les ai découpées et y aie apposé de l’autoggrippant également. Elles illustrent des éléments très général de la vie d’un enfant scolarisé : l’école, la maison, la cantine, le centre de loisir, certaines activités extra-sco (sport, musique) , les parents (ensemble et séparés),les gd-parents. J’ai créé une vignette avec le visage de ma fille : elle nous sert de repère en haut du tableau afin de savoir « quel jour nous sommes ».
Quand j’ai présenté à ma fille le planning remplit pour la semaine, et elle s’est amusé… à tout dé-scratcher pour replacer les vignettes à sa guise, évidemment 😉. C’est une première approche qui lui a permit de verbaliser « aujourd’hui on fait ci, et après on fait ça ». Désormais, après 1 mois de rodage, nous remplissons les colonnes ensemble le dimanche soir en général, et nous commentons grandement ce qui rythmera la semaine. Le tableau est perfectible mais je suis satisfaite de l’utilisation et de sa compréhension.

NB : Si vous souhaitez commander le cahier « Ma Maternelle épanouie », faites-moi plaisir : optez pour le site d’une librairie, boudez Amazun et la FNUC 😘 !

S’ancrer dans la journée : le tableau quotidien
Ce chouette tableau a été offert par Tonton & Tata à Noël dernier. A l’époque ma fille n’y a pas prêté attention, pour cause c’était bien trop complexe pour son petit âge (à peine 2 ans et demi). C’est à partir de ses 3 ans qu’elle l’a de plus en plus investit, d’abord sur la notion de météo, puis rapport aux saisons, aux mois, au jour de la semaine (pour le chiffre du jour, c’est encore très compliqué évidemment, et l’heure l’intéresse beaucoup mais sans que cela soit concret encore). Presque tous les jours, elle nous sollicite pour que l’on déplace les différents curseurs à adapter au moment présent. Je pense que cela fait écho aux rituels de l’école, car je sais qu’ils répètent les mêmes notions chaque matin (jour, mois, saison, météo). En plus, celui-ci (Verbaudet) est en bois (j’adore le bois, et j’adore vraiment que mon entourage porte attention à cette sensibilité pour moi ♥) il est coloré et fun, c’est vraiment hyper ludique.

La photo est dégeubeurk, je vous l’accorde 🤭

Ces 3 éléments sont présents chez nous, cela ne veut pas dire que nous les utilisons de façons quotidienne et rigide : durant les vacances d’Automne par exemple, nous n’avons pas pensé à coller les gommettes sur la poutre. Le but est surtout qu’ils soient à disposition de ma fille afin qu’elle puisse les utiliser dès qu’elle en a envie ; il s’agit aussi de la laisser appréhender le temps, les durées, l’hier et le demain, de différentes manières et qu’elle apprenne à son rythme et selon son appétence.

Si vous êtes en recherche d’outils de repérage dans le temps, j’espère que cet article saura vous inspirer !

3 commentaires sur “Nos outils de repérage dans le temps

  1. Nous avons le même calendrier Verbaudet mais on y pense pas tous les jours. Pourtant, je trouve que c’est un chouette outil.
    J’ai également mis à jour à la rentrée notre planning à la semaine pour les jours de cantine, garderie, week end… que j’utilise depuis les 18 mois de Goyave environ.
    Et la poutre pour l’année entière, j’avais prévu ça en septembre mais toujours pas faite…peut être en janvier du coup!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s