Tu as 1 an, mon bébé

Mon bébé, ma toute petite, où es-tu ?

Qu’a fait de toi le temps, voleur d’enfants ?

Où est ta peau de nouvelle-née, à la fois douce et fripée ? Me souviens-je de ton odeur délicieuse, à la seconde où l’on t’a posée sur moi ? De tes grands yeux me dévorant, de nos regards se découvrant l’une l’autre ? De l’énergie que tu as déployé pour tenter de crier ? De mon doigt tremblant effleurant ton dos ? De mon corps épuisé qui n’avait plus la force de pleurer ? De la beauté de l’événement, du premier jour du reste de nos vies ?

Ce bébé m’échappe, inexorablement. J’essaie de le retenir, j’essaie de m’ennivrer de chaque jour près de toi, mais tu grandis mon bébé. Tu évolues. Chaque jour tu gagnes en confiance, chaque jour tu découvres, tu apprends, chaque jour tu fais plus que le précédent. Chaque jour mon bébé s’échappe.

Quel bonheur de te voir t’épanouir. Quel douleur pour mon coeur de se rendre compte que l’on ne fait pas marche arrière. Que le temps ne file que dans un seul sens. Que tu ne seras plus jamais un bébé.

Il ne reste que les souvenirs. Je chéri chaque moment en ta présence, mais aujourd’hui, ce sont mes tout premiers souvenirs de toi que je chéris. La douleur est vive, les larmes sont brûlantes.

Je sais que je devrai déborder de joie, mais dans un petit coin de mon coeur, quel terrible jour que ce jour. Tu as un an, mon bébé. Tu n’es plus un bébé.

9 commentaires sur “Tu as 1 an, mon bébé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s